Représentations maternelles pendant la grossesse et événement traumatique (2006)

L’objectif de ce travail est d’étudier les représentations que des femmes enceintes, ayant vécu un événement traumatique antérieurement à leur grossesse, vont construire d’elle en tant que mère et de l’enfant à venir, à l’aide d’un entretien semi-structuré, l’IRMAG. La structure de la narration permet de formuler des hypothèses sur l’organisation des représentations maternelles. L’analyse des résultats montre quatre particularités : une catégorie des représentations désinvesties avec peur caractérisée par un récit pauvre, peu coloré émotionnellement et peu flexible; une cohérence du récit modifiée; une prédominance des fantaisies et des contenants cognitifs inefficaces. La marque traumatique infiltre l’ensemble du récit. Les représentations maternelles sont donc modifiées par l’événement traumatique. Cette organisation des représentations va-telle influencer l’interaction mèreenfant, une fois l’enfant né? Mots-clés : Grossesse, trauma, mère, représentations, IRMAG.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.