Modélisation des pratiques psychothérapeutiques avec des migrants allophones. L’interprète communautaire, « maillon essentiel » ou « chaînon manquant » ? (2010)

Dans cet article, nous nous proposons de rendre compte des premières réflexions faisant suite à une recherche [2][2] Cette recherche, qui portait sur la « modélisation… exploratoire effectuée entre 2007 et 2009 dans la « Consultation Psychothérapeutique pour Migrants » (CPM) de l’Association Appartenances-Vaud. Dans cette institution, l’interprétariat est censé être étroitement associé à la médiation. Au point qu’avant d’adopter la dénomination : « interprètes communautaires », ces derniers étaient nommés médiateurs interculturels [3][3] Ce n’est que depuis trois ou quatre ans, en même temps…. Cependant, la notion de médiation, ou tout au moins l’activité de médiation, est restée d’actualité et s’est trouvée notamment reprise dans le code de pratique. Les difficultés d’appellation et de dénomination reproduisent ce qui se passe en réalité, d’une part chez les professionnels impliqués, et d’autre part dans le monde de la recherche et dans celui de l’enseignement de cette activité.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.