Les répercussions psychologiques des interventions médicales urgentes sur le personnel SAMU. Étude portant sur 50 intervenants SAMU (2007)

Cette étude menée dans un Service d’Aide Médicale Urgente a pour but d’évaluer les facteurs de stress chez le personnel SAMU et d’en mesurer les conséquences psychologiques.
Méthode. – Les données ont été obtenues auprès de 50 intervenants, au cours d’un entretien durant lequel étaient proposées six échelles cliniques : l’inventaire de stress professionnel (JSS), le Maslach Burnout Inventory (MBI), l’échelle de stress perçu, le questionnaire de santé générale (GHQ-12), l’échelle d’impact de l’événement (IESR) et le questionnaire d’évaluation du stress post-traumatique (QSPT) puis un entretien
clinique.
Résultats. – Cette étude montre que l’activité d’aide médicale urgente est marquée par un stress professionnel important. La présence du stress aigu et des symptômes répétitions indique que certaines interventions ont un impact psychologique, mais cela n’implique pas pour autant un effet désorganisateur sur la santé psychique des intervenants. En effet, l’étude relève un seul état de stress post-traumatique et un très faible pourcentage
de problèmes de santé mentale.
Conclusion. – Ces résultats nous amènent à nous interroger sur l’importance des capacités à faire face du personnel SAMU. La distanciation de la relation au patient semble être une des stratégies pour faire face aux situations de stress.

Mots clés : Épuisement professionnel ; État de stress post-traumatique (ESPT) ; Interventions traumatiques ; Stress aigu ; Stress professionnel

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.