L'éducation en crise au Sud du Congo- Brazzaville : quel réinvestissement de l'État ? (2010)

De 1993 à 2003, la République du Congo a connu plusieurs guerres entre armée et milices politiques qui ont fortement affecté la capitale et les régions du Sud du pays. Nous analyserons ici l’évolution de l’offre scolaire de 1993 à nos jours dansles « Pays du Niari », une région autrefois prospère, occupant une situation stratégique sur l’axe du chemin de fer Brazzaville-Pointe Noire, au Sud-ouest du pays. Zone d’influence de l’ancien président Pascal Lissouba et de ses milices, elle fut, à ce titre, en plein coeur des combats et opérations de reconquêtes militaires de 1997 à 2003. La gravité et l’impact des violences, ainsi que l’ampleur des mouvements de population ayant largement été occultés dans le discours politique et les médias, la région n’a bénéficié que d’un faible appui des interventions extérieures (…)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.