Le pacte avec le diable : étiologie et métaphore de violence (2003)

Cette étude illustre le parcours d’un immigrant latino-américain dans les systèmes de soins montréalais (Québec, Canada) et les difficultés à penser et à vivre la maladie dans un contexte d’opposition, de rupture et d’exclusion. Elle rend compte des possibilités thérapeutiques d’une clinique transculturelle qui favorise l’ouverture des espaces de soins et facilite l’émergence des images et des représentations culturelles de la maladie et du processus de guérison. Elle témoigne aussi des défis thérapeutiques posés par les « maladies du surnaturel » (pacte avec le diable) et veut ouvrir le débat sur la possibilité d’historiciser et de politiser ces problématiques dans l’intervention ethnopsychiatrique. Mots clefs : Etiologie culturelle, violence, migration, thérapeutiques, politique, diable, Québec, Amérique latine.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.