L'art d'être mère à distance : les mères philippines émigrées et leurs enfants restés au pays (2008)

À partir d'une recherche auprès de mères philippines migrantes en France ayant laissé des enfants au pays dans le cadre de migration économique, l'auteur étudie les relations à distance qui s'établissent entre ces femmes et leurs enfants. Elle met en évidence l'ambivalence dans laquelle ces migrantes vivent leur maternité entre le devoir d'assumer financièrement leur famille et la culpabilité d'abandonner leurs enfants. Mots-clés : Migrante, relation mère-enfant, communication, à distance, souffrance, enfants au pays, Philippines, rite d'initiation.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.