L'Antillais dans le miroir : de la représentation dans la société martiniquaise (2009)

La question de la représentation de l’Antillais dans son propre environnement est une question cruciale car elle pose le problème du rapport à soi et aux autres. Approche éminemment problématique puisqu’elle pose d’emblée une question identitaire complexe, fondamentalement rattaché à l’histoire coloniale des Antillais, en particulier des Martiniquais. Comment l’Antillais se définit-il aujourd’hui ? Comment en particulier le Martiniquais vit la relation à l’Autre, à l’Autre Antillais ? Comment expliquer cet entre-deux dans lequel il se situe? Quelles(s) images(s) sociales projette-t-il de lui-même? Quelles en sont les conséquences psychiques ? Si le premier axe de notre recherche concerne le regard du Martiniquais sur lui-même, le second s’intéresse à celui que le Martiniquais porte sur d’autres Noirs des Antilles, en l’occurrence ceux de Sainte Lucie et d’Haïti. Face à lui-même et face à l’Autre (Antillais), la posture du Martiniquais est double et ambiguë. Et cette ambiguïté qui fait l’objet de notre analyse. Mots-clés Antillais, images sociales, problèmes identitaires, relations inter-groupales, histoire coloniale, traumatisme.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.