La filiation par le lait au Maghreb (2000)

Dans les sociétés patriarcales du Maghreb, le rôle maternel est, pour les femmes, exclusif de tout autre. Mais engendrer n’est que porter et laisser Dieu faire croître l’enfant, tandis que la véritable maternité consiste, après sa naissance, à le nourrir. L’importance de l’allaitement est si grande qu’il établit entre nourrice et nourrisson une quasi filiation, dans une société où, pourtant, les femmes sont exclues de la grande famille patrilignagère qui ne comporte que les hommes. Ainsi l’allaitement paraît conférer aux nourrices une forme de contre-pouvoir. Mots Clefs Maternité, allaitement, filiation, patriarcat, Maghreb.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.