Invisible et vulnerables. Faire respecter les droits des enfants apatrides: une urgence (2012)

On estime à six millions le nombre d’enfants apatrides dans le monde1, des enfants sans nationalité qui n’appartiennent à aucun pays, dont la vie est placée sous le signe de l’insécurité et dont l’avenir est incertain. De nombreux enfants apatrides se voient refuser l’accès à l’éducation et aux soins de santé. Ces enfants sont particulièrement exposés à l’exploitation et aux sévices, risquant notamment de faire l’objet de la traite, d’être contraints de pratiquer un travail dangereux ou d’être victimes de l’exploitation sexuelle, ou encore d’être placés en détention avec des adultes et expulsés (…)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.