Groupe thérapeutique multiculturel pour jeunes migrants. L’expérience d’un groupe de jeunes filles (2010)

La Consultation Psychothérapeutique pour Migrants de l’association Appartenances, à Lausanne, reçoit régulièrement, parmi ses patients, des adolescents issus de l’immigration présentant une souffrance psychique en lien avec leur double appartenance culturelle. Tiraillés entre la culture de leurs parents et la culture qui imprègne leur quotidien social, ils peinent à se construire une identité, perdus face aux multiples repères identificatoires, parfois contradictoires, qui s’offrent à eux. L’influence des pairs, les valeurs véhiculées par la société et les médias prennent à cet âge plus d’importance et viennent remettre en question, parfois brutalement, les valeurs traditionnelles transmises par les parents. Plus l’écart entre la culture d’origine et celle du pays de séjour est grand, plus la construction identitaire de ces jeunes va s’avérer délicate. Un des moyens d’échapper à la souffrance de l’ambivalence et à la complexité de la construction d’une identité biculturelle est de procéder à un choix radical, qui privilégie exclusivement une culture dans un mouvement d’opposition à l’autre. Le processus adolescentaire et certains types de constellation familiale favorisent ce mouvement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.