Garantir l’accès aux soins de santé aux immigrants en Europe : quel rôle peuvent jouer les autorités locales et régionales ? (2013)

Le 12 décembre 2012, la Plate-forme pour la Coopération Internationale sur les Sanspapiers – PICU M), a organisé, en partenariat avec EU ROCITIES , une table-ronde présidée par M.Nichi Vendola (Région des Pouilles, Italie), au Comité des Régions. Cette tableronde avait pour objectif de se pencher sur les divergences entre les réglementations aux niveaux local et régional d’une part, et les pratiques concernant l’accès aux soins pour les immigrants sans papiers d’autre part. Cet événement a permis une discussion en profondeur sur le rôle proactif de nombreuses autorités locales et régionales en Europe, lorsqu’il s’agit d’améliorer l’accès aux soins des migrants sans-papiers, au-delà du niveau d’accès minimal garanti par la législation nationale, et cela malgré les contraintes financières et politiques. Dans d’autres situations, des autorités locales et régionales ont à l’inverse essayé d’atténuer les décisions des gouvernements nationaux afin de restreindre les protections existantes. Le rôle des autorités locales et régionales est crucial, notamment parce que l’accès aux services sociaux basiques, dont les soins de santé, fait en général partie de leurs compétences ; parce qu’ils sont responsables de l’assistance directe ; et parce qu’ils sont ainsi bien informés des besoins en soins de santé de leurs habitants. En prenant en compte de la contrainte des cadres législatifs au niveau national, les autorités locales et régionales sont souvent en mesure de réagir de manière créative et flexible, en proposant des politiques inclusives et en mettant en place des solutions pratiques positives qui promeuvent la cohésion et l’intégration au sein de la société, aux niveaux local et régional, et qui servent d’exemple pour des applications futures.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.