Catastrophe de type attentat : prise en charge immédiate. L’exemple de Saint-Quentin-Fallavier (2015)

La catastrophe de type attentat constitue un événement qui, par son intentionnalité humaine, sa forte valence médiatique, symbolique et sociétale, reveˆt un fort potentiel traumatogène. Depuis quelques années déjà, les Cellules d’Urgence Médico-Psychologiques interviennent en immédiat sur ces événements. Leur action « sur le terrain », par exemple lors de l’attentat perpétré à Saint-Quentin- Fallavier, petite commune située entre l’Isè re et le Rhoˆne, le 26 juin 2015, mérite d’eˆtre mieux comprise. Outre le repérage de l’état clinique par le tri et les soins directs prodigués aux victimes impliquées, l’organisation et la gestion psychologique de la crise générée par un tel événement constituent des stratégies thérapeutiques indirectes tout à fait essentielles et spécifiques. Mots clés: Attentat, Cellule d’urgence médico-psychologique, Prise en charge, Samu, Soin d’urgence, Syndrome post-traumatique, Terrorisme, Traumatisme

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.